Argentine
Créez votre voyage
    L'Argentine, terre de pirate à l'origine ?
    L'Argentine, terre de pirate à l'origine ?

    Le Buenos Aires des pirates

    Le territoire de l’actuelle Argentine – qui, à l’époque, représentait pour partie le Virreinato del Rio de la Plata, “la vice-royauté du fleuve d’Argent” – était principalement une terre de passage. Elle réunissait les mines d’or de Cuzco et le port de Buenos Aires. L’Espagne a rapidement perdu le contrôle de cette ville – le Roi était trop occupé à combattre Napoléon – et le port de Buenos Aires était idéal pour la contrebande et la piraterie. Certains analystes avancent que la corruption actuelle pourrait venir en partie de cette “culture”.

       9 Juillet 1816, jours de l'indépendance Argentine !
      9 Juillet 1816, jours de l'indépendance Argentine !

      Une indépendance pacifique

      L’Angleterre essaya à deux reprises de conquérir le Virreinato del Rio de la Plata, principalement pour des raisons commerciales. Les taxes douanières demandées par la couronne d’Espagne étaient trop élevées du point de vue des commerçants anglais. Mais le peuple et les forces armées se sont rebellés. Cet état d’esprit de résistance, allié au modèle de l’indépendance des États-Unis, a motivé un groupe d’aristocrates locaux. L'un d'eux, Belgrano, a entamé des pourparlers en vue de l’indépendance. Après la révolution relativement pacifiste du 25 mai 1810, l’Argentine déclara son indépendance. Le 9 juillet 1816, ce sera le cas de la plupart des autres pays sud-américains. Certains historiens affirment que l’Angleterre, n’ayant pas réussi à conquérir le territoire, aurait soutenu l’indépendance afin d’obtenir une baisse des impôts douaniers alors fixés par la couronne espagnole. On pense également que Napoléon aurait encouragé l’indépendance des pays sud-américains afin d’affaiblir l’Espagne.

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage
      Voyage en direct

      Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

      Exemples de voyages à personnaliser