Argentine
Créez votre voyage
    Les îles Malouines, un sujet à éviter de préférence !
    Les îles Malouines, un sujet à éviter de préférence !

    Eviter les sujets qui fâchent

    Si vous ne connaissez pas votre interlocuteur, modérez votre discours lorsque vous aborderez les sujets suivants :

     

    Les îles Malouines et la guerre du même nom

    Les Islas Malvinas en espagnol sont toujours sous gouvernance anglaise, malgré les constantes réclamations de l’État argentin auprès des organismes internationaux. Ne les appelez pas par leur nom anglais (Falkland Island), cela pourrait être très mal vu. Cette guerre récente reste un sujet délicat, qui touche à l’orgueil national.

     

    La dictature militaire

    Il est possible que, sans le savoir, vous entamiez la conversation avec quelqu’un dont un membre de la famille a “disparu” pendant la dictature militaire. Évoquez cette époque douloureuse avec respect.

     

    Évitez toute mauvaise blague sur une équipe de football !

    Si cette recommandation peut paraître excessive, le fanatisme de certains Argentins est bien réel et peut vraiment devenir un sujet de bagarre (River Plate, l’une des équipes emblématiques, a été rétrogradée en 2e division en juin 2011 : ce fut un véritable drame pour les fans et on assista à de sérieuses émeutes en face du stade ce jour-là).

      N'oubliez pas de demander la permission avant de prendre des photos !
      N'oubliez pas de demander la permission avant de prendre des photos !

      Adopter la bonne attitude

      Prendre quelqu'un en photo

      Pensez à demander la permission au préalable (surtout dans le Nord-Ouest) ; certains vous demanderont une pièce si vous voulez les photographier.

       

      La corruption de la police

      Elle est réelle sans être pour autant omniprésente. N’essayez pas de soudoyer une autorité si vous n’avez pas perçu de signes distincts indiquant que c’est la conduite à tenir.

       

      Des échanges plutôt informels

      Le tutoiement est très courant et la première fois qu’on entend une vendeuse de journaux vous dire « mi amor », cela surprend ! Attention toutefois à l’usage de l’argot ou de certaines expressions populaires si vous ne maîtrisez pas complètement la langue : mal utilisées, celles-ci pourraient être mal interprétées.

       

      La présidente, Mme Cristina Fernandez de Kirchner

      Certains l’adorent (elle fédère environ 50 % des suffrages) et d’autres la détestent profondément, tout comme le péronisme en général.

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage

      Conseils pour entamer une discussion

      Vous souhaitez entamer une conversation avec un Argentin ? Voici quelques sujets faciles à aborder :

       

      Avec un chauffeur de taxi à Buenos Aires

      N'importe quel sujet tant que vous restez neutre ! Ils ont toujours une opinion sur tout, des arguments et l’envie de les partager. Évitez toutefois de prendre parti ; ils peuvent être butés.

       

      La bise

      Ne soyez pas surpris si des inconnus vous font la bise (une seule) pour vous saluer, c’est normal, même entre hommes.

       

      À Buenos Aires

      Discutez du rythme de vie plus lent des provinces. En province : parlez de l’excès d'orgueil des habitants de Buenos Aires.

      Voyage en direct

      Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

      Exemples de voyages à personnaliser